jeudi 20 janvier 2011

Le métronome

Le métronome permet de marquer une pulsation. Le chiffre sur lequel nous choisissons de le régler indique le nombre de battements par minute que le métronome va effectuer.

On peut régler la vitesse de ces pulsations, et donc diminuer ou augmenter le tempo.

C'est un outil très utile et très efficace car il permet de travailler ses gammes ou ses morceaux avec un rythme régulier.
Il existe des métronomes mécaniques ou électroniques.



Le premier métronome gradué est muet. Il est inventé en 1696 par Etienne Loulié.
Un poids mobile attaché au bout d'une corde se balance devant un support gradué. 


Le premier métronome mécanique audible est inventé en 1812 par un horloger Hollandais, Dietrich Nikolaus Winkel, mais l'invention fut "volée" et déposée par l'Allemand Johann Nepomuk Maelzel en 1916.



Voici les différents tempo, et leurs appellations en Italien

40 à 60 > LARGO
60 à 76 > ADAGIO
76 à 108 > ANDANTE
108 à 120 > MODERATO
120 à 168 > ALLEGRO
168 à 200 > PRESTO
200 à 208 > PRESTISSIMO



exemple d'un métronome électronique :


video





2 commentaires:

  1. Je viens de tester ce métronome électronique...Impec !
    L'origine et l'histoire du métronome sont très intéressantes et nous font patienter pour d'autres exercices. Avant, il faut toujours et encore refaire et s'exercer sur les tablatures et les premiers accords qui ne sont pas encore acquis en ce qui me concerne. J'ai beaucoup de travail, de patience à avoir pour y arriver et cela fait mal aux doigts et au poignet...Mais il faut que je persévère. Bravo au prof' !

    RépondreSupprimer
  2. Petite note : Mälzel à breveté le métronome en 1816 et non 1916...
    Bonne continuation :)

    RépondreSupprimer